MENS 20 - Le recyclage des plastiques

Download

Une seconde vie pour les matières plastiques

Polystyrène, polymères acryliques, chlorure de polyvinyle, polyéthylène polyuréthane, polytétrafluoroéthylène, polyesters, silicones, résines époxy polycarbonates, polypropylène, polyéthylènetéréphtalate, etc. etc.

Actuellement, il existe plus de 700 types de plastiques aux noms que les chimistes sont les seuls à pouvoir encore prononcer correctement. Dans l'usage quotidien, la plupart de ces matières reçoivent le nom de 'plastique'. Or, ces matières possèdent des propriétés très diverses: certaines sont à l'épreuve des hautes pressions ou des températures extrêmes, d'autres forment une barrière contre la lumière, les acides, l'humidité ou les odeurs. Les mêmes plastiques de base peuvent aussi adopter des caractéristiques très diverses grâce à l'adjonction d'additifs. C'est ainsi que l'on connaît des matières plastiques qui sont très résistantes, élastiques ou insensibles à la chaleur. D'autres sont précisément souples, ont l'aspect de la mousse, sont transparentes ou permettent la fabrication de fibres.

Ces nouvelles matières connaissent des applications très nombreuses et très diverses. Un grand nombre de matériaux traditionnels comme le bois, les métaux, la faïence, le verre et les fibres naturelles ont été remplacés aujourd'hui par les plastiques. En outre, une longue série de fonctions nouvelles ne peuvent être remplies aujourd'hui que par les plastiques. Certaines sont très quotidiennes, d'autres, par contre, sont véritablement 'high-tech'. Les emballages représentent, et de loin, la majeure partie des utilisations. D'autres applications des plastiques se retrouvent notamment dans les vêtements, les automobiles, les bicyclettes, les appareils ménagers, le bâtiment, les revêtements de sol, les jouets, les téléphones mobiles, les ordinateurs et les accessoires médicaux: les utilisations du plastique s'étendent littéralement des sachets à tartines aux voiliers.

La fabrication et l'utilisation des plastiques entraînent naturellement une montagne de déchets, ce qui pose problème. En tout premier lieu, ceci ne fait qu'agrandir la montagne mondiale de déchets. Si nous voulons un développement durable, nous devons agir de manière à ne pas imposer de limitations aux options économiques, sociales et environnementales des générations futures. Durable signifie notamment utiliser intelligemment les matières premières et l'énergie. La plupart des plastiques sont réalisés à partir de pétrole, matière première limitée et précieuse. La gestion des déchets de matières plastiques englobe donc de plus en plus le recyclage ou le réemploi, bien entendu dans la mesure où une telle opération est pertinente sur un plan écologique et économique.

Dans ce dossier, nous tenterons de mieux faire comprendre la problématique du recyclage des déchets et les développements auxquels on peut s'attendre dans ce domaine. Nous partirons chaque fois d'exemples concrets: une bouteille en PET, un châssis de fenêtre, un emballage en plastique alvéolaire, un tuyau, un réservoir à essence, ? Ensuite, nous examinerons comment ce type de 'déchet' peut vivre plusieurs vies par le réemploi, le recyclage ou la récupération d'énergie. Le tout en attachant toujours de l'attention aux aspects techniques, à ce qui se passe déjà aujourd'hui et à ce qui nous attend dans le futur.

Retouner à la liste