MENS 25 - Biomasse : l'or vert du 21ième siècle

Download

Depuis son apparition sur terre et depuis qu'il a découvert le feu, l'homme utilise des matières végétales et animales pour se chauffer, pour cuire ses aliments et pour se vêtir. À partir de ces matières, il fabrique toutes sortes d'outils et même des armes...

C'est dans la nature qu'il puise certains matériaux de construction, des colles, des colorants et des médicaments - autant d'applications de l'utilisation de matières végétales et animales que nous désignons par le terme générique de «biomasse».

Avec l'apparition de l'agriculture, l'homme s'est mis à cultiver des végétaux tant pour se nourrir que pour se vêtir (lin, coton, jute, chanvre). Il pratique l'élevage animal pour la viande, le lait ou le miel mais aussi pour la laine ou la soie. Le papyrus a servi à fabriquer la première forme de papier. Les sous-produits de l'élevage sont tout aussi valorisés : les peaux animales sont tannées pour donner le cuir ou traitées pour produire le parchemin, les plumes sont façonnées pour devenir des instruments d'écriture, les poils sont utilisés pour fabriquer des brosses de peintre...

Depuis des milliers d'années, la biomasse est une matière exploitée à toutes sortes de fins non alimentaires. Il s'agit d'une matière première « renouvelable ». Le fait de redécouvrir la biomasse comme une matière première écologique n'a donc rien de révolutionnaire.

Retouner à la liste