MENS 39 - Une société durable... Plastiques admis

Download

La terre est sous pression. Si prochainement la Chine, l'Inde et d'autres pays industrialisés émergents se mettent à produire et à consommer comme nous, nous aurons besoin de trois globes terrestres pour satisfaire à nos besoins. La rareté des matériaux et l'épuisement des ressources, la disponibilité et l'accessibilité des marchandises, la capacité limitée de l'environnement à se remettre de l'énorme pression qui l'accable... ne sont que quelques-uns des problèmes qui se posent. Peut-être devons-nous nous demander dans quelle mesure ces problèmes nous jouent déjà des tours aujourd'hui : selon certains, le pétrole brut a définitivement atteint le cap des US$ 100 par baril, les prix des aliments de base explosent, la quête de matières premières n'a jamais été aussi intense qu'aujourd'hui.

Comment pourrions-nous atténuer cette pression? Les idées et les moyens actuels - un fonds social mazout ici, une régulation des prix là-bas, une collecte des déchets encore un peu plus sélective - nous n'en sortirons pas. Une restructuration sociale radicale semble s'imposer avec comme idées centrales une revalorisation des ressources naturelles, une production et une consommation durables, une récupération maximale des matériaux à la fin de leur cycle de vie et une reconversion vers des sources d'énergie renouvelables. Ce faisant, nous devons naturellement veiller à ce que ce revirement ne se fasse pas de manière égocentrique, en "exportant" la pression exercée sur l'environnement des pays industrialisés vers les pays qui ne sont pas (encore) trop stricts en ce qui concerne leur environnement, la santé de leurs habitants et la durabilité de leur société.

Retouner à la liste