MENS 50 - Biologie systémique

Download

Des quelque 26 000 éléments d'ADN humain que nous avons pu désigner comme constituant un gène fonctionnel, nous devons tout d'abord découvrir la fonction de ce gène et sa signification dans nos cellules. Pour ce faire, nous devons comprendre où ces gènes sont importants dans notre corps, comment ils peuvent commander et gérer leurs bourreaux de travail (protéines), quelle fonction biochimique exercent ces protéines et éventuellement, quelles substances biochimiques (métabolites) elles créent. En outre, nous avons souvent besoin de points de comparaison : comment se comporte ce type de gène dans d'autres organismes et comment a-t-il muté au fil de l'évolution? Ce que nous trouvons chez l'homme, nous le testons aussi souvent sur les souris, les rats, les chiens, les bovins... mais aussi les vers, les mouches, les levures et les fleurs ! Et ensuite, surgissent des questions comme pourquoi certains éléments du matériel génétique sont restés identiques chez une multitude d'espèces - pendant des millions, et parfois même des milliards d'années - et pourquoi ailleurs dans l'ADN, ils ont tellement changé au fil de l'évolution. Toutes ces questions constituent actuellement le fil conducteur des tâches de la biologie qui s'occupe de l'organisation de la vie à l'échelle cellulaire et moléculaire. La façon dont nous examinons cet aspect a énormément changé ces dernières années, à tel point que nous lui avons même prévu un nouveau nom. Anciennement, nous parlions de biologie moléculaire et de génétique, actuellement, nous parlons plutôt de génomique et de biologie systémique.

Retouner à la liste